World

United States: Doctors in Alaska make ‘hard choices’ amid COVID outbreak

Although coronavirus cases have seen an overall decline in the United States in recent weeks, at least one state is experiencing an upsurge in new infections that has flooded its hospitals and forced medical staff to ration care.

The State of Alaska has reported the highest per capita infection rate in the country over the past seven days, according to data from the U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

The United States reports a national average of 106,000 new daily infections, according to the CDC, a drop of 13% from the previous week, but in Alaska, more than 6,000 new cases were detected in the last week .

Carissa Etienne, directrice de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), la branche Amériques de l’Organisation mondiale de la santé, a averti mercredi que les médecins de l’Alaska ont été contraints de faire “choix difficiles” au milieu de la recrudescence des cas.

« Dans l’État de l’Alaska, qui signale aujourd’hui la pire épidémie de COVID aux États-Unis, les salles d’urgence sont submergées de patients COVID et les médecins sont confrontés à des choix difficiles sur la façon d’attribuer les lits d’hôpital », a déclaré Etienne lors d’un point de presse régulier.

Moyenne locale signalé que la nouvelle vague d’infections est alimentée par la propagation de la variante Delta hautement contagieuse, ainsi que par la stagnation des taux de vaccination. Selon le CDC, un peu plus de 50 pour cent de la population de l’Alaska est entièrement vaccinée, ce qui est inférieur à la moyenne nationale de 56 pour cent.

“C’est déchirant”

La flambée de COVID-19 est aggravée par le système de santé limité de l’Alaska qui repose en grande partie sur les hôpitaux d’Anchorage, la plus grande ville.

C’est là que le plus grand hôpital de l’État, le Providence Alaska Medical Center, est submergé de patients et a été le premier il y a quelques semaines à déclarer des protocoles de crise de soins, ce qui signifie que les médecins priorisent parfois les soins en fonction de ceux qui ont les meilleures chances de survie.

Depuis lors, 19 autres établissements de santé en Alaska, dont les deux autres hôpitaux d’Anchorage et le Fairbanks Memorial, sont également entrés en mode de soins de crise, ce que les établissements surtaxés d’autres États ont dû faire, notamment l’Idaho et le Wyoming.

Les travailleurs médicaux “décrivent les émotions de:” Vous entendez qu’un code se produit, quelqu’un est en train de mourir “”, a déclaré Jared Kosin, président-directeur général de l’Alaska State Hospital and Nursing Home Association.

« C’est dévastateur. Vous ne voulez jamais perdre un patient. Mais au fond de votre esprit, vous pensez : « OK, un autre lit est maintenant disponible et il est absolument nécessaire. » Et comment équilibrez-vous ces émotions ? C’est déchirant. »

La directrice de l’OPS, Carissa Etienne, a déclaré que 37% des personnes en Amérique latine et dans les Caraïbes sont entièrement vaccinées contre le COVID-19 [Gustavo Graf/Reuters]

Meanwhile, Etienne said in the Americas region, 1.2 million new cases of coronavirus and an additional 24,000 deaths were reported in the past week, while only 37% of people in Latin America and the Caribbean have been vaccinated against COVID-19 to date.

“Seven countries have vaccinated more than 70 percent of the population, just as many have yet to vaccinate 20 percent of their population,” said Etienne, who pointed out that Jamaica, Nicaragua and Haiti had not yet vaccinated 20 percent of their population. still achieved 10 percent coverage.

She added that 875,000 doses of vaccines have arrived in countries in the region, but this is still insufficient.

OPS announcement Last week, it made deals with Chinese vaccine maker Sinovac to purchase 8.5 million doses of the vaccine for 2021 and an additional 80 million doses next year.




Source link

Show More

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button